Professeure adjointe et coordonnatrice à l’enseignement

(Université McGill)

marie-helene.girard2(at)mcgill.ca

Marie-Hélène GIRARD est titulaire d’un baccalauréat (2009) et d’une maîtrise (2011) en traduction de l’Université de Montréal, ainsi que d’un certificat en espagnol (2005) de l’Université du Québec à Montréal. En 2019, elle a soutenu sa thèse à l’Université de Genève sous la direction du Prof. Jean-Claude Gémar et du Prof. Fernando Prieto Ramos. Sa thèse et ses travaux de recherche explorent les dimensions jurilinguistiques de l’articulation du droit pénal international dans les juridictions nationales. Avant de rejoindre McGill, Marie-Hélène Girard a été chargée d’enseignement à l’Université de Montréal (traduction juridique), assistante de recherche à l’Université de Genève et spécialiste du domaine à l’Université McGill. Elle est traductrice indépendante depuis 2009 et membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) et de l’Association canadienne de traductologie.

Langues de travail : français, anglais, espagnol.

Publications

(En presse) Traduire le droit international : Du concept international de génocide et de ses définitions nationales. Dans R. M. Agost Canós & D. Le Roux (Eds.), Terminologie et traduction. Collection Translatio. Paris : Éditions Classiques Garnier.

(En presse) Translating the international criminal law: Current and anticipated challenges in Asia. Dans I. Nityanandam & S. Banerjee (Eds.), Translation Studies in South-East Asia: Bridging Cultures.

(En presse) Translating the international criminal law language in Africa: Finding one’s own voice in a setting defined by multiculturalism. Dans C. T. Soh (Ed.), Translation, Interpretation and Multiculturalism in the African Context. ISTIC : Yaoundé.

(2020) The transposition of international criminal law concepts into national jurisdictions: The case of genocide. Comparative Legilinguistics: International Journal for Legal Communication, 41(2), 71-96. doi:10.14746/cl.2020.41.4.