Le colloque débutera le matin du lundi 18 juin 2018. À l'issue de la première journée, un apéritif d'ouverture sera offert à tous les participants dans le bâtiment Uni Mail. Le dîner du colloque aura lieu le soir du 19 juin 2018. En principe, le colloque sera clôturé pendant l'après-midi du mercredi 20 juin 2019.

Le programme provisionnel sera publié en janvier 2018.

CONFÉRENCIERS

Marta CHROMÁ
Jean-Claude GÉMAR
Karen MCAULIFFE

Marta Chroma has been teaching legal English, legal linguistics and legal translation at the Faculty of Law of Charles University in Prague, Czech Republic, for almost 30 years. In her research, she focuses on the semiotics of legal translation. The research covers processes of transmitting information from one dual semiotic system (source law and language) into the other dual semiotic system (target law and language), and issues of semantic and legal interpretation of legal concepts and texts for the purposes of translation between different systems of law (such as continental law and common law). Another direction of her research interests is analyzing a potential application of comparative conceptual analysis aimed at establishing relevant equivalents to be used in compiling legal dictionaries for translators and in legal translation. Marta Chroma has authored several multifunctional textbooks of legal English aimed not only at law students and law professionals, but also at legal translators. She has compiled English-Czech and Czech-English law dictionaries widely used by translators working with Czech and English.

Jean-Claude GÉMAR est professeur émérite des Universités de Montréal et de Genève, et a dirigé le Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal. Entre 1997 et 2005, il a enseigné le droit comparé et la traductologie à l’École de traduction et d’interprétation (ETI) de l’Université de Genève. Diplômé de l’Institut d’études politiques, il est titulaire d’un doctorat en droit de la coopération internationale et d’un doctorat d’État ès lettres. Il est l’auteur de nombreuses publications, dont Traduire ou l’art d’interpréter (1995), et a dirigé les ouvrages Langage du droit et traduction – Essais de jurilinguistique (1982) et Jurilinguistique : entre langues et droits (2005). Il a également fait partie du comité de rédaction d’un Dictionnaire de droit privé pour le Québec et de la revue Meta. Il a été chargé de mission pour la langue française, la traduction et la terminologie auprès de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), traducteur indépendant pour le Bureau de la traduction du Canada, co-fondateur du Groupe de recherche en jurilinguistique et traduction (GREJUT), et, depuis 1992, chargé du séminaire francophone sur la rédaction des jugements qu’offre, en français, l’Institut canadien d’administration de la justice (CIAJ-ICAJ) aux juges des cours supérieures. En sa qualité de jurilinguiste et de traductologue, il participe aux activités de nombreux centres et groupes de recherche, ainsi qu’à des revues spécialisées, et agit en tant que consultant auprès de plusieurs institutions canadiennes et internationales.

Dr Karen McAuliffe is a Reader in Law and a Birmingham Fellow at Birmingham Law School and a visiting professor at the University of Luxembourg. Prior to becoming an academic, she worked for the Court of Justice of the European Union in Luxembourg. Her research areas of expertise are in multilingual law production in the European Union; post-enlargement dynamics of law and language in EU institutions and the relationship between language, law and translation in the EU legal order. Dr McAuliffe is currently working on a 5-year research project, funded by the European Research Council, on law and language at the Court of Justice of the European Union.